La micronutrition au cœur de la santé bucco dentaire

Publié par : Gergana IvanovaGergana Ivanova 7 minutes

Notre santé passe par notre assiette. Et cela vaut aussi pour notre santé bucco-dentaire ! En effet, si certains aliments ont la réputation de pouvoir endommager les gencives et fragiliser la flore gingivale, d’autres aliments peuvent devenir de précieux alliés santé. Vitamines, minéraux, oligo-éléments…
On vous dit tout sur les micronutriments nécessaires pour croquer la vie à pleines dents !

Reconnaître une dentition saine

Notre bouche assure au quotidien de multiples fonctions : mastiquer, déglutir, manger, digérer, parler, respirer… Une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne est le meilleur moyen pour avoir une haleine fraîche, des dents propres, sans plaques. Les gencives saines sont roses, non sensibles, ne saignent pas ou peu. La présence d’une sensibilité ou d’une mauvaise haleine peut être le signe de l’existence d’une menace sur l’environnement buccal.

Les différents facteurs d’une dentition saine

Tout d’abord, un bon alignement des dents aide à maintenir une bouche et des gencives saines. En effet, un mauvais positionnement des dents peut entraîner des microtraumatismes qui finiront par abîmer les dents et fragiliser les gencives. De plus, les débris alimentaires peuvent rester coincés entre des dents mal ajustées favorisant ainsi l’accumulation de la plaque dentaire et augmentant les risques de caries.

Ensuite, une bonne hygiène bucco-dentaire est essentielle pour conserver une bouche saine et de belles dents. Un brossage dentaire régulier permet d’éliminer la plaque bactérienne et limiter sa nocivité. De plus, l’hygiène et les soins bucco-dentaires quotidiens permettent également de préserver le microbiote buccal.

Ensuite, une bonne hygiène bucco-dentaire est essentielle pour conserver une bouche saine et de belles dents. Un brossage dentaire régulier permet d’éliminer la plaque bactérienne et limiter sa nocivité. De plus, l’hygiène et les soins bucco-dentaires quotidiens permettent également de préserver le microbiote buccal.

Enfin, la santé buccale dépend aussi du pH de la bouche, et plus précisément de celui de la salive. Celle-ci doit avoir un pH neutre, à une valeur d’équilibre autour de 6,5-7. Une acidification de la salive peut entraîner des dérèglements variés comme le tartre, un déséquilibre bactérien au niveau de la flore buccale, une sécheresse de la bouche…

L’équilibre entre les aliments acidifiants et les aliments alcalinisants est essentiel pour maintenir le PH buccal. De même, une alimentation équilibrée sans grignotage permet de limiter les attaques d’acides bactériennes sur les tissus dentaires.

Les affections bucco-dentaires

Les problèmes bucco-dentaires, comme les caries et les maladies parodontales, sont extrêmement fréquents. Ces affections sont d’origine bactérienne et touchent la sphère buccale. La carie affecte plus d’un tiers des enfants de 6 ans, 45 % des enfants de 12 ans et plus des trois quarts de la population adulte (1). Elle est généralement associée à une alimentation excessive d’aliments cariogènes, c’est-à-dire majoritairement constitués de sucres. Le glucose étant le carburant permettant aux bactéries de la plaque dentaire de proliférer et de synthétiser des acides. Ces derniers favorisent la déminéralisation et induisent des lésions carieuses, modifient la composition du microbiote buccal, entraînent une érosion dentaire.

Quant aux maladies parodontales, elles sont dues à des bactéries. Elles engendrent une inflammation des gencives, des saignements et une destruction progressive des tissus de soutien des dents pouvant aller jusqu’à la perte de la dent.

La micronutrition, au cœur de la santé bucco-dentaire

Fortifier les dents grâce aux micronutriments

Les nutriments indispensables à une bonne santé bucco-dentaire sont d’abord les minéraux constitutifs de la dent, soit le magnésium, le phosphore et le calcium. Ce dernier est indispensable aux processus de calcification et de minéralisation. De plus, la vitamine D contribue à son absorption et à l’utilisation normale du calcium et du phosphore.

Le fluor est lui aussi un oligo-élément qui entre dans la constitution des dents. Il renforce l’émail, lui permettant d’être plus résistant à l’attaque acide en cas de baisse de pH dans la bouche. En application locale  dite topique (dentifrice, bain de bouche), le fluor protège l’émail superficiellement. Par voie orale (eau, comprimé…) , il agit plus en profondeur.

Enfin, le silicium est connu pour améliorer la résistance des dents et des gencives.

Gérer le stress oxydant pour la santé bucco-dentaire

Le stress oxydatif est responsable du vieillissement prématuré de nos cellules, y compris dentaires. Il jouerait également un rôle important dans la pathogenèse des maladies bucco-dentaires. (2).

Parmi les composés anti-radicalaires, on retrouve le zinc. Cet antioxydant intervient également dans le renouvellement cellulaire et la cicatrisation des plaies.

De même, la vitamine C, par son pouvoir antioxydant et son implication dans la synthèse du collagène, favorise la santé parodontale. Il existerait un lien entre les taux salivaires ou plasmatiques de vitamine C et le risque de dégradation de maladies parodontales selon une étude. (3)

Lutter contre l’inflammation bucco-dentaire

Pour préserver la santé bucco-dentaire, il faut également lutter contre l’inflammation à l’origine des gingivites, parodontites…

D’une part, les polyphénols, présents dans les fruits rouges, le chocolat noir, le curcuma ou encore le thé vert, ont des propriétés anti-inflammatoires au niveau dentaire. Étant donné que les polyphénols, notamment le resvératrol, ont des effets inhibiteurs sur la croissance de bactéries pathogènes et une activité anti-inflammatoire, une étude s’est intéressée à leurs effets sur la parodontite. Le rôle immunomodulateur du resvératrol a ainsi été démontré. (4)

De nombreuses études démontrent que les oméga-3 contribuent à maintenir une bonne santé bucco dentaire.

D’autre part, un lien a également été établi entre les oméga-3, l’inflammation et les parodontites. En effet, certaines études ont montré que des apports alimentaires plus élevés en DHA et en EPA étaient associés à une prévalence plus faible de la parodontite (5).

De plus, chez des rats présentant une parodontite expérimentale, l’administration préventive d’acide gras oméga-3 a permis de réduire les molécules pro-inflammatoires dans le tissu gingival.

Réduire le stress pour protéger les dents

Le stress peut aussi agir sur les dents. En effet, le serrement des dents et le grincement causé par le stress sont à l’origine de leur usure. Elles s’abîment et peuvent même se fracturer. De plus, le stress peut également entraîner des compulsions alimentaires, le plus souvent pour des aliments sucrés, responsables de caries. Le fer et le magnésium apparaissent comme deux alliés de choix car ces deux micronutriments sont nécessaires à la fabrication de la sérotonine “l’hormone de la sérénité”. De même, le fer aurait un effet préventif sur les caries selon une étude (6).

Entretenir l’hygiène buccale et dentaire par des soins adaptés et la micronutrition est donc primordial pour conserver une bonne santé bucco-dentaire.

Sources :

  • Santé bucco-dentaire, Ministère de la santé et de la prévention, publié le 21.04.11, mise à jour 03.03.22, consulté le 26.09.2022
  • Nicola Sardaro, et al., Oxidative Stress and Oral Mucosal Diseases: An Overview, In Vivo March 2019,  33 (2) 289-296; DOI: https://doi.org/10.21873/invivo.11474
  • Amaliya, Timmerman MF, Abbas F, Loos BG, Van der Weijden GA, Van Winkelhoff AJ, Winkel EG, Van der Velden U. Java project on periodontal diseases: the relationship between vitamin C and the severity of periodontitis. J Clin Periodontol. 2007 Apr;34(4):299-304. doi: 10.1111/j.1600-051X.2007.01053.x. PMID: 17378886.
  • Rizzo A, Bevilacqua N, Guida L, Annunziata M, Romano Carratelli C, Paolillo R. Effect of resveratrol and modulation of cytokine production on human periodontal ligament cells. Cytokine. 2012 Oct;60(1):197-204. doi: 10.1016/j.cyto.2012.06.004. Epub 2012 Jun 28. PMID: 22749236.
  • Naqvi AZ, Buettner C, Phillips RS, Davis RB, Mukamal KJ. n-3 fatty acids and periodontitis in US adults. J Am Diet Assoc. 2010 Nov;110(11):1669-75. doi: 10.1016/j.jada.2010.08.009. PMID: 21034880; PMCID: PMC3320731.
  • Torell P. Iron and dental caries. Swed Dent J. 1988;12(3):113-24. PMID: 3165568.

Retour aux actualités de Vitanutrics

Actualités

D'autres News

TDAH chez l’enfant : quel est l’intérêt de la micronutrition ?

Le Trouble De l’Humeur et de l’Attention (TDAH) est un trouble du neurodéveloppement, complexe et difficile à repérer. Il touche environ 3% des adultes  et 5,9% des enfants d’âge scolaire […]

Lire la suite

Accompagnement et prévention de la maladie d’Alzheimer par la micronutrition

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus fréquente dans le monde. (1) Elle forme la première cause de démence et représente 60 à 70% des cas (2). Elle […]

Lire la suite

La micronutrition au cœur de la santé bucco dentaire

Notre santé passe par notre assiette. Et cela vaut aussi pour notre santé bucco-dentaire ! En effet, si certains aliments ont la réputation de pouvoir endommager les gencives et fragiliser […]

Lire la suite