Quelles vitamines pour réduire le syndrome prémenstruel ?

Publié par : Gergana IvanovaGergana Ivanova 6 minutes

Fatigue, seins hypersensibles, sensation inconfortable dans le bas du ventre, compulsions alimentaires ou moral en berne ? Tous ces désagréments ressentis par bon nombre de femmes annoncent probablement l’arrivée imminente de vos règles et reflètent le syndrome prémenstruel. Ces inconforts sont liés aux changements hormonaux qui surviennent au cours du cycle menstruel, bien que les mécanismes exacts ne soient pas encore bien définis.

Mais saviez-vous qu’en ajoutant de bons aliments ou en choisissant une supplémentation adaptée à vos besoins, il est possible de favoriser le confort féminin ? On fait le point des vitamines indispensables pour aider en cas de syndrome prémenstruel (SPM).

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel (SPM) ?

Le cycle menstruel est une période féminine débutant le jour de l’arrivée des règles et s’achevant la veille des règles suivantes.

Dans la vie d’une femme, les menstruations s’accompagnent souvent d’inconforts gênants au quotidien : coup de blues, moral en berne, ballonnements, crampes…

Cet ensemble de désagréments rencontrés par de nombreuses femmes en âge de procréer apparaît habituellement de 2 à 7 jours avant les menstruations.

On parle alors de syndrome prémenstruel, aussi appelé SPM. Ces inconforts (pré)menstruels, aussi bien physiques, psychologiques qu‘émotionnels, sont plus ou moins intenses au cours du cycle et selon les femmes. Ils prennent fin en général à l’arrivée des règles. Mais, ils peuvent s’étendre chez certaines femmes jusqu’à la fin des règles.

Les désagréments liés au syndrome prémenstruel

Bien que chaque femme ait un cycle menstruel unique, certains désagréments sont plus couramment rencontrés. On distingue des signes physiques et psychiques.

D’abord, le syndrome prémenstruel se manifeste physiquement par une sensibilité voire une tension au niveau de la poitrine, un gonflement des seins, des troubles du transit comme des ballonnements ou la constipation, une prise de poids, des problèmes cutanés…

À l’approche des règles, certaines femmes se plaignent également de désagréments d’ordre psychique : anxiété, nervosité ou irritabilité, fatigue, troubles du sommeil, sautes d’humeur, difficultés de concentration… De même, on peut observer des fringales ou des compulsions alimentaires.

Les causes du syndrome prémenstruel

À ce jour, les causes du SPM ne sont pas claires, mais plusieurs facteurs ont été évoqués :

  • des hormones fluctuantes,
  • des déséquilibres alimentaires,
  • la prise de médicaments
  • un mode de vie avec un niveau de stress élevé et/ou un sommeil perturbé.

Le profil génétique peut également contribuer au SPM. De même, les femmes qui sont le plus touchées peuvent présenter des taux de sérotonine inférieurs. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur.

Même si son origine est multifactorielle, l’une des principales causes de ce syndrome est liée aux fluctuations hormonales pendant le cycle menstruel. En effet, les taux en progestérone et en oestrogènes se modifient au cours du cycle. Après l’ovulation, la production des oestrogènes diminue alors et celle de la progestérone augmente, puis diminue en l’absence de fécondation. Ces variations seraient ainsi à l’origine de ces désagréments.

Quelles vitamines pour contribuer à  une meilleure gestion du syndrome prémenstruel ou SPM ?

Heureusement, il est possible, grâce à la micronutrition, et en particulier grâce à certaines vitamines, de retrouver du confort au cours de votre cycle et vivre cette période avec plus de sérénité.

La vitamine B6, un rôle clé dans l’activité hormonale

La vitamine B6 est une des vitamines B les plus connues. Elle contribue à réguler l’activité des hormones. Cette régulation hormonale est essentielle pour vivre au mieux votre syndrome prémenstruel. Elle intervient aussi dans la synthèse des globules rouges, ainsi qu’à la formation de l’hémoglobine. La vitamine B6 est souvent associée au magnésium dont les bienfaits sont aussi nombreux, puisqu’elle contribue au fonctionnement normal du système nerveux, à des fonctions psychologiques normales et à réduire la fatigue.

Des vitamines antifatigue pour booster votre énergie

Vous ressentez un manque d’entrain avant et pendant les règles ? II est essentiel de faire le plein de vitamines pendant cette période pour retrouver la forme. Pour faire face à cette baisse de régime, pensez à la vitamine C. Cette star des vitamines est idéale en période de stress et de bouleversement hormonal : elle permet de booster votre énergie afin d’appréhender cette période autrement grâce à son action sur la réduction de la fatigue !

De plus, outre ces bienfaits antifatigue, elle augmente l’absorption du fer, présent principalement dans la viande rouge et les légumineuses. Qui plus est, la vitamine C intervient dans la santé de la peau car elle contribue à la formation du collagène pour assurer la fonction de la peau et elle aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

De même, les vitamines B1, B2, B3, B6, B8, B12 sont des alliés de choix pendant cette période. En effet, elles contribuent à réduire la fatigue, afin de regagner en vitalité et en bien-être !

Retrouver équilibre et bien-être émotionnel grâce aux vitamines B

Besoin de retrouver un bien-être émotionnel ? En cas de baisse de moral, de tristesse, de difficulté à être optimiste, d’irritabilité, pensez une nouvelle fois aux vitamines du groupe B !

Les vitamines B1, B2, B3, B6, B8, B12 contribuent au fonctionnement normal du système nerveux, idéales pour votre équilibre émotionnel ! La plupart des aliments contiennent des vitamines B, en quantité plus ou moins importante. Pour veiller à un apport optimal, veillez à une alimentation équilibrée et diversifiée. Privilégiez aussi certains aliments comme les céréales complètes, viandes, œufs, champignons, avocats, légumineuses, et les légumes verts.

D’autres micronutriments pour mieux vivre le syndrome prémenstruel

Hormis les vitamines, certains minéraux et oligo-éléments peuvent aussi être très intéressants dans le cadre du SPM.

D’une part, si vous vous sentez généralement plus sensible que d’habitude à cette période, pensez au magnésium. Ce minéral essentiel permet de réguler l’humeur car il favorise le bon fonctionnement du système nerveux et des fonctions psychologiques. Il participe, comme la vitamine B6, à la synthèse de cette fameuse sérotonine.

D’autre part, des règles/saignements abondants et longs peuvent être responsables des pertes en fer. Vous pouvez ainsi ressentir une sensation de fatigue inhabituelle. Veillez à votre alimentation afin que celle-ci vous assure un apport suffisant en fer. Ce dernier peut également être apporté via une supplémentation.

Pour en savoir plus sur le syndrome prémenstruel et mieux comprendre comment y faire face, nous vous proposons un webinaire inédit 100% gratuit sur le sujet.

Rendez-vous le 9 février 2023 dès 20h pour une soirée inédite animée par Mme. Ségolène Chaput.

Retour aux actualités de Vitanutrics

Actualités

D'autres News

Acné, boutons : et si vous manquiez de “bon gras” ?

Peau grasse, boutons, excès de sébum, points noirs… Les problèmes de peau causant l’acné sont multifactoriels. Toutefois, l’alimentation joue un rôle essentiel que ce soit pour maintenir une peau en […]

Lire la suite

Grossesse : les vitamines et minéraux pour le 1er trimestre

Dès le premier trimestre, pendant que l’embryon fait son nid, certaines femmes profitent des joies de la grossesse, lorsque d’autres futures mamans luttent contre les nausées et les angoisses. Certaines […]

Lire la suite

Quelles vitamines pour réduire le syndrome prémenstruel ?

Fatigue, seins hypersensibles, sensation inconfortable dans le bas du ventre, compulsions alimentaires ou moral en berne ? Tous ces désagréments ressentis par bon nombre de femmes annoncent probablement l’arrivée imminente […]

Lire la suite