Facebooktwittergoogle_plusmail

    Multi vitamines: Et si le plus était l’ennemi du mieux?

    Le marché du complément alimentaire regorge d’une multitude de complexe multivitaminiques. Souvent, les marques communiquent sur le nombre de vitamines, de minéraux de nutriments et il est parfois difficile de choisir et savoir lequel sera le plus efficace. Et si le plus était l’ennemi du mieux ? Si plus il y avait de nutriments et moins ceux-ci étaient réellement disponibles pour l’organisme ?
    Cette question est pourtant une réalité bien connue des oligothérapeutes : il est facile de transformer un multivitamine en un cocktail explosif et inefficace.

    Vitamine C et Fer : fuyez !

    Si certaines synergies semblent intéressantes sur le papier, elles sont en réalité très délétères. C’est le cas du mélange entre le fer et la vitamine C : si la vitamine C augmente bien l’absorption du fer, cela se fait au détriment d’un stress oxydatif infiniment plus nocif pour l’organisme que le bénéfice d’absorption.

    Dame nature ne prend pas toujours ce dont elle a besoin

    A l’inverse, certaines associations engendrent des antagonismes préjudiciables :de nombreuses vitamines et oligoéléments peuvent entrer en compétition d’absorption lorsqu’ils utilisent le même transporteur qui facilite leur entrée dans les cellules. Par exemple, le cuivre (tout comme le fer), s’oppose à l’absorption du zinc. Afin de vous y retrouvé dans ces phénomènes complexes et pourtant bien documentés, nous avons créé un petit schéma récapitulatif qui synthétise ces phénomènes de compétition et de synergie.
    Il est donc inutile et contreproductif de mettre tous les oligoéléments ensemble dans une même gélule ou un même comprimé.
     
    Fer et Cuivre, les vilains petits canards !
    Bien qu’ils soient indispensables au fonctionnement de l’organisme, à l’immunité ou à la réduction de la fatigue, ces deux oligoéléments sont responsables de nombreux antagonismes d’absorption. Ils sont aussi réputés d’être pro-oxydants à forte dose. Il est donc peu prudent de prendre ces deux oligoéléments à l’aveugle, sans prise de sang.

    Grossesse et vitamine A : attention

    Eviter la présence de Vitamine A pour éviter l’hypervitaminose A chez la femme enceinte. Il a été prouvé que des doses élevées de vitamine A chez la femme enceinte pendant les deux premiers mois de grossesse peuvent provoquer des malformations chez le nouveau-né. Les femmes enceintes devraient éviter les compléments contenant plus de 1,5mg/jour de vitamine A.

    C’est sur cette base et en respectant ces différents impératifs que nous avons conçu notre complexe Vitasynergie : il contient de la tyrosine, des vitamines et oligo-éléments 100% compatibles.

    VitaSynergie est adapté à tous : adultes, enfants et femmes enceintes et permet de tirer le maximum des connaissances micronutritionnelles actuelles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Envie d’en savoir plus sur le produit ? Rendez-vous sur notre site : https://www.vitanutrics.com/produit/vitasynergie/